Jujitsu

La FLAM est la seule fédération des arts martiaux officielle et reconnue par le Gouvernement Luxembourgeois, le Ministère des Sports et le Comité National Olympique.

Les moniteurs sont formés par l’ENEPS, Ecole Nationale de l’Education Physique et des Sports.

La FLAM a été fondée en 1952 comme "Fédération Luxembourgeoise de Judo et de Jujitsu". 

Depuis 2006 le Jujitsu au Luxembourg est affilié à IJJF - International Jujitsu Federation, à EJJU - European Jujitsu Union et au Nippon Seibukan All Japan Budo Federation.

Le premier club de Jiu-Jitsu brésilien a rejoint la FLAM en 2011.

Responsable pour Jujitsu FLAM: M. Norbert BAECKER - nb@pt.lu

Fédération Luxembourgeoise des Arts Martiaux / FLAM - Jujitsu:

3, route d’Arlon Maison des Sports

L-8009 Strassen

Grand-Duché de Luxembourg

Bureau: Lundi - Vendredi 9h30 - 16h00

Tél +352 49 66 11

Fax +352 49 66 10

Email: sekretariat@flam.lu

Trouvez un club près de chez vous. Cliquez sur le nom du club afin d'ouvrir toutes les coordonnées du club concerné: nos clubs de Jujitsu

N'hésitez pas de contacter le club concerné pour tous renseignements ou en cas des questions, s'il vous plaît.

Science, Art Martial, Art de la Souplesse, Méthode de Défense

 Spectaculaire et efficace, le Jujitsu est un véritable art martial japonais, qui signifie " technique de la souplesse ", dont le but est d'acquérir des automatismes de défense grâce à un programme technique simple et efficace. Les esquives, parades et ripostes aux attaques d'un agresseur deviennent vite réalisables.

Contrairement aux idées reçues, le Jujitsu n'est pas une méthode violente de combat, on n'y apprend pas à se battre, mais à dissuader les autres de nous attaquer.

Le Jujitsu peut être pratiqué par tous: adolescents et adultes, hommes et femmes. Chacun d'entre nous peut y trouver son compte, et ce, quel que soient sa taille, son poids, sa force et son âge.

Le jujitsu regroupe des techniques de combat qui furent développées durant l'ère féodale du Japon pour se défendre lorsque l'on était désarmé. Ces techniques sont classées en 3 catégories principales :

·Atemi waza (techniques de frappe) ;

·Nage waza (techniques de projection) et

·Katame waza (techniques de contrôle),

afin de maîtriser un adversaire.

Au début du 20ème siècle, on commençait à s’inquiéter de la disparition de ce savoir, dû à la modernisation de l'armée, et on collectait les techniques de différentes écoles (ryu) de ju-jitsu pour en faire une pratique moderne, adaptée à la nouvelle société ; ainsi naquirent le judo et l'aïkido. Ainsi, le jujitsu est souvent qualifié d'« art-mère ».

Le jujitsu n'est pas à l'origine du karaté, qui est une technique d’Okinawa et chinoise. Par contre,  à Okinawa, les insulaires pratiquaient déjà une forme de « Yawara » d'où découlent le jujitsu et le taijitsu.